Bienvenue dans la commune de GUNDERSHOFFEN !
  L'HISTOIRE DE GUNDERSHOFFEN - GRIESBACH - EBERBACH
  SCHIRLENHOF - INGELSHOF
  Mairie, 14 rue d'Alsace, 67110 Gundershoffen Tél. 03 88 72 91 03 - Fax 03 88 72 86 62
Font partie de la communauté de communes du Pays de Niederbronn-les-Bains
  Maire délégué de Griesbach : Daniel Muckensturm - Email : mairie-gundershoffen@wanadoo.fr
  Situation géographie : Village situé au pied des collines qui s'appuient sur le massif
des Vosges du Nord.



Il existe 3 villages nommés "Griesbach" en Alsace : Griesbach-au-Val (vers Munster),
Griesbach-le-Bastberg (vers Bouxwiller) et Griesbach tout court.
Il existe également un Bad-Griesbach en Allemagne.
Nous allons nous intéresser à GRIESBACH tout court.



HISTOIRE


Les armoiries de GRIESBACH


D'argent, à la marmite à trois pieds de gueules.
La marmite est l'attribut du martyr Saint-Vit, patron du village.
Saint-Vit (ou Saint-Guy) mourut martyr très jeune avec sa nourrice vers 303.
Rappel : Saint-Vit fut jeté dans un chaudron empli de poix et de plomb bouillants;
mais il restait intact et louait Dieu par des hymnes et des psaumes.
Finalement il fut attaché sur un chevalet et rendit l'âme.

SIGNIFICATION DU NOM "GRIESBACH"

Ce nom se compose de la façon suivante GRIES + BACH
"GRIES" provient du germanique Grios (sable ou gravier de la rive),
"Bach" désigne celui qui habite auprès d'un ruisseau ou est originaire d'une localité
Pour cette localité, la signification serait : Village près d'un ruisseau sablonneux

En Alsacien les habitants s'appellent : d'Griesbächler
En français on adoptera l'appellation suivante : Griesbachois(oise)




GENERALITES
La commune de Gundershoffen inclue les villages d'Eberbach et Griesbach et Schirlenhof
comme annexe. Rattaché en 1973 à Gundershoffen.
Superficie avant la fusion : 306 ha
Altitude 180 mètres - 483 habitants


Daniel Muckensturm est le nouveau Maire délégué de GRIESBACH (depuis 2008).







JARDIN - HERBE FOLLE




Visitez le site Web de l'Herbe folle à Griesbach ...
LIEN






Village de Griesbach.


Griesbach est partagé, jusqu'au XVIème siècle, entre les Hanau-Lichtenberg, puis les
Hesse-Darmstadt (pour un tiers) et la seigneurie de Niederbronn et leurs sucesseurs,
les Ochsenstein et les Bitche-Deux-Ponts (pour le reste). En 1570, le village est
entièrement en possession des hanau-Lichtenberg. Puis la partie qui avait été en
possession des Ochsenstein fait l'objet d'un long procès à l'issue duquel elle est
attribuée aux héritiers des comtes de Leiningen. La Réforme est introduite à
Griesbach en 1564.
En 1785, le village était composé de 70 feux. Les deux tiers appartenaient à la seigneurie
de Niederbronn et le tiers restant à la Maison de Hanau.
En 1871, on y compte 399 protestants (soit 74% de la population)
et 141 catholiques; le recensement de 1962 indique 259 protestants
(soit encore 68% des habitants), 112 catholiques (29%) et 10 divers.
Les villageois sont surnommés "Drecknase" (nez sales) par les habitants de Mertzwiller.

(Source des informations : Encyclopédie de l'Alsace - volume 6).


Banc napoléonien à Griesbach.



Lien Web :
Fait partie de la
ComCom de Niederbronn
L'herbe folle




Courrier de la Mairie de Griesbach en 1934 (à cette époque le village était encore indépendant)



L'entrée du village en venant de Mietesheim.


























 

 

  Tous droits réservés 2007 - Bernard SCHMITT (Reichshoffen)