Bienvenue dans la commune de UBERACH !
  L'HISTOIRE DE UBERACH - VAL DE MODER - PHOTOS
  Le 01/01/2016, Uberach devient la commune VAL DE MODER avec Pfaffenhoffen et La Walck
  Mairie, 42 Grand'Rue, 67350 Uberach Tél. 03 88 07 71 49 - Fax 03 88 07 71 88
Ancien Maire : Dominique Gerling - Maire de Val de Moder : Jean-Denis Enderlin
  Contact Email : mairie.uberach@wanadoo.fr
  Situation géographie : Rives de la Moder. Proche de la grande forêt de Haguenau,
à l'extrémité du pays de Hanau



UBERACH est connu pour sa bière artisanale ...


HISTOIRE


Les armoiries de UBERACH



Côté gauche, la clé d'or de Saint Pierre sur fond "sinople" (vert), en mémoire
à l'ancienne appartenance à la paroisse de Pfaffenhoffen.
Côté droit, trois lions "sable" (noir) sur fond "argent" (blanc), symboles de la Picardie.
Après les Traités de Westphalie, Uberach étant devenu un "Village-Royal",
l'Intendant Général fit appel à des colons de Picardie pour repeupler le village.
(Copyright SCHMITT Bernard)




SIGNIFICATION DU NOM "UBERACH"
Le 25 août 1961 UEBERACH devient UBERACH
Uberach signifie "village au-delà de l'eau".
En fait, on devrait dire "UBERBACH".

Il existe une ville de Urberach en Allemagne au Sud de Fankfurt



GENERALITES
Population de 1106 habitants (les Uberachois), altitude 175 mètres,
superficie : 201 ha, ancien village impérial du grand bailliage de Haguenau.

La commune, anciennement protestante, est redevenue catholique.



De 2014 à 2015, le nouveau Maire d'Uberach était: Dominique Gerling
En 2016, Uberach fusionne avec Pfaffenhoffen et La Walck pour former une seule commune
Val de Moder dont le Maire est Jean-Denis Enderlin.


Le Conseiller Département du nouveau canton de Reichshoffen :
Rémi BERTRAND
remi.bertrand@cd67.fr (originaire d'Uberach)





Vue sur le village (Photo Ami-hebdo).


Quelques extraits historiques

Village-rue, Uberach est un lieu d'habitation relativement récent.
La première mention connue d'Uberach, "village au-delà de l'eau", date de 1319.
Dans ce document il est question d'une rente du meunier du lieu à l'église Saints Pierre
et Paul de Pfaffenhoffen. Grâce à la proximité de la forêt de Haguenau, les habitants d'Uberach,
comme ceux de 11 autres villages des environs, bénéficièrent dès 1351 du droit d'usage de
cette forêt, pacage et bois de chauffage. Ce privilège a subsisté jusqu'à la révolution française.


Le document le plus ancien retrouvé avec la mention de Uberach (année 1319).


En 1376, Uberach comptait 20 foyers et faisait parti de la Préfecture Impériale (Landvogtei)
de Haguenau. Du point de vue ecclésiastique, Uberach dépendait de l'église-mère
Saints Pierre et Paul de Pfaffenhoffen. Au XIVe siècle, une chapelle, déjà dédiée à
Saint Wendelin, se dressait à l'emplacement d'une église construite en 1737, et remplacée
par l'église actuelle, édifiée à partir de 1852. L'introduction de la doctrine de Luther dans
le comté de Hanau-Lichtenberg en 1545, concernait également tous les villages impériaux
rattachés à l'église-mère de Pfaffenhoffen, dont Uberach qui resta protestant jusqu'en 1561,
date à laquelle Charles Quint, empereur du Saint Empire Romain-Germanique avait ordonné
le rétablissement de l'ancienne croyance dans ses territoires.
Uberach fut rattaché à Bitschhoffen et déclaré paroisse indépendante en 1864.




Du XIVe au XVIIIe siècle, les habitants du village ont connu tous les malheurs des guerres
successives: Guerre de Cent Ans, Guerre des Paysans, Guerres des Religions,
Guerre de Trente Ans, Guerre de la Succession d'Espagne, Guerres de le Révolution.
La Guerre de Trente Ans a été plus particulièrement meurtrière. Il ne restait plus guère
d'habitants. Après les Traités de Westphalie, Uberach étant devenu un "Village-Royal",
l'Intendant Général fit appel à des colons de Picardie pour repeupler le village.
Toutes les familles au nom à consonance française, Lacroix, Bertrand, Foisset, Godar, etc.
sont les descendants de ces anciens immigrés.
Les armoiries actuelles d'Uberach, créées par la commission départementale d'héraldique
en 1963 représentent; la clé d'or de Saint Pierre sur fond sinople
et trois lions noir sur fond d'argent.
(infos récupérées sur le site de la communauté de communes du Val de Moder)




Affiche en 1993


Brasserie UBERACH
Le Bas-Rhin et le Nord de la France sont les départements les plus fournies en brasseries de Bière.
La Brasserie Artisanale d'Uberach a été créée en juin 1999 sur le site d'une ancienne manufacture
de chaussures par Eric TROSSAT et Sylvain GASSMANN. Le but étant de produire des bières
événementielles à base de malt et de plantes aromatiques.
C'est ainsi que différentes bières peu classiques ont vu le jour : La Marie-Noëlle pour Noël,
la Jean Balthazar, une bière noire à base de gentiane à l'occasion toute particulière d'une
éclipse de soleil, ou encore la Juliette au gingembre et à la rose pour la St Valentin.
Une bière au potiron avait même été tentée !
La brasserie fabrique aujourd’hui six bières différentes, peu houblonnées, élaborées
avec de l'eau de source, des houblons alsaciens et des malts sélectionnés ; elles sont
ambrées ou brunes, non filtrées, non pasteurisées; elles contiennent des saveurs de fleurs,
de fruits, de plantes aromatiques naturelles.
Comme beaucoup de bières artisanales, les bières d'Uberach se dénichent dans les caves
spécialisées, dans les épiceries fines, dans quelques grandes surfaces régionales soucieuses
de présenter des produits du terroir.


L'EGLISE

La première mention d'une chapelle à Uberach daté du 14ème siècle; elle fut remplacée en 1737;
l'église actuelle date du 3ème quart du 19ème siècle; les travaux commencèrent à partir de 1852;
selon les travaux historiques, elle aurait été terminée en 1864 ou en 1868;
lors de la restauration intérieure en 1976, on enleva le mobilier ancien.



Une monographie à se procurer,
"Uberach - Le village et ses habitants" de Wathlé Antoine, édition de 1996.






Uberach en 1933.



Depuis 1936, la fanfare Saint Wendelin défile à Uberach
(Photo extraite du livre "Uberach - Le village et ses habitants").



Liens Web :
Fait partie de la
communauté de communes du Val de Moder
http://www.uberach.fr/
Entreprise Beyler
http://www.elodie-k.com
Les Schalber à Uberach
http://www.attelmat.com/
http://www.restaurant-de-la-foret-uberach.com/
http://www.distillerie-bertrand.com/statik/index.htm
http://www.distillerie-hepp.com/les-produits/






























 

 

  Tous droits réservés 2007 - Bernard SCHMITT (Reichshoffen)