Bienvenue dans les communes du nouveau canton de Reichshoffen !
   
  PRESENTATION DE LA COMMUNE DE OBERSTEINBACH
  Email : obersteinbach@orange.fr
   
  Maire de Obersteinbach : Gérard NICASTRO








OBERSTEINBACH


En alsacien : Owerstaanbach


OBERSTEINBACH
Selon Michel Paul Urban dans son livre "la Grande Encyclopédie d'Alsace"
signifierait "Le lieu sur le Steinbach"
Du nom de la rivière Steinbach, sur laquelle le village est situé, précédé de l'allemand
OBER qui signifie LE HAUT
Le ruisseau le Steinbach est un affluent de la rivière La Bruche avec une longueur 15,5 km



SUPERFICIE - ALTITUDE


Le ban communal s'étale sur une superficie de 918 ha
Altitude minimum 234 m – maximum 430 mètres.


EVOLUTION DE LA POPULATION


En 1793, il y avait 370 habitants, en 1866 il y avait 693 habitants !
En 2012, la commune comptait 237 habitants.
Depuis mars 2015, ce village est rattaché au nouveau canton de Reichshoffen.



ARMOIRIES




Les armoiries de Obersteinbach se décrivent de la façon suivante :
« Écartelé : au premier et au quatrième d'argent à l'aigle de gueules, becquée et
membrée d'azur, au deuxième et au troisième de sable au sautoir d'or. »


Les armoiries sont celles des nobles d'Ettendorf, ce village leur fut attribué en 1360.



HISTORIQUE




Vue plongeante sur Obersteinbach depuis le petit Arnsbourg.


La localité de Steinbach est citée pour la première fois en 1129 dans une donation de Gottfried
von Fleckenstein à l'abbaye de Walbourg.

En 1270, la première mention de l'existence du château de Wasigenstein.

En 1291, Obersteinbach est le fief des frères Sires Otto III et Konrad d'Ochsenstein.

En 1335, la première mention écrite du château de l'Arnsbourg (Burge zu Arnsperg).

En 1360, le village est attribué aux Sires d'Ettendorf par les Comtes de Deux-Ponts-Bitche

En 1371, une église paroissiale est attestée.

En 1410, la commune revient aux Deux-Ponts-Bitche Baillage de Lemberg/Pfalz

Obersteinbach fait alors partie du Duché de Lorraine jusqu'en 1606.

Les villages suivants, Eppenbrunn, Schweix, Trulben, Hilst, Kröppen, (Ober)-Steinbach, ainsi que
les châteaux Petit-Arnsbourg et Lutzelhardt feront partie du Comté des Hanau-Lichtenberg.

Obersteinbach appartenait "Amt Lemberg" de la seigneurie des Hanau-Lichtenberg, et devient
le centre administratif (Schultheisserei) du Hanauer Hof (Fischbach), de la Scierie et du Moulin
à huile au Weirichswoog (Saarbacher Hammer) du Reisslerhof, des Petersbächer Höfe,
du Roessels brunnerhof, à partir de 1784 de Ludwingswinkel puis du Fauner et Dielbacherhof.

1735, l'héritage est accordé aux Hessen-Darmstadt, Landgraf Ludwig IX succèdent aux
Hanau-Lichtenberg.

En 1793, rattaché volontairement à la France, au département de la Moselle,

En 1814, le village revient au Royaume de Bavière

En 1825, Obersteinbach est enfin est intégrée au département du Bas-Rhin


Informations de Susann GEMUND - KARCHER (Site d'Obersteinbach)




En 1825, elle passe à la Moselle puis elle est à nouveau transférée
au Bas-Rhin en 1833. Ceci car située sur le versant oriental de la chaîne des Vosges,
la commune avait apparemment toutes ses relations avec le Bas-Rhin, étant à peu de distance
de Wissembourg. Alors qu'éloignée de 25 kilomètres de Bitche (chef-lieu du canton dont elle
dépendait). Et que le chemin qui conduit à Bitche offrait de grandes difficultés
En 2015, la commune est rattachée au nouveau canton de Reichshoffen.


Merci d'apporter vos compléments d'informations.



LES HABITANTS


Les habitants de Obersteinbach sont appelés OBERSTEINBACHOIS(ES).



PHOTOS




Le château de Lutzelhardt
Classé monument historique depuis 1898, le château semi-troglodytique de la Lutzelhardt
s’élève à 330 mètres d’altitude et domine la forêt domaniale de Steinbach ainsi que le
Palatinat au Nord. Il fut édifié au milieu du XIIIème siècle par les nobles de Lutzelhardt
pour protéger la seigneurie de Bitche et sa citadelle. En 1393, la forteresse est vendue
par Frédéric de Lutzelhardt au seigneur de Fleckenstein et est incendiée par les troupes
strasbourgeoises quatre ans plus tard. Après avoir subit un assaut des Wissembourgeois
en 1462, le château de la Lutzelhardt est reconstruit en 1469 et vendu aux Deux-Ponts-Bitche
en 1520. En ruine depuis 1538, il tombe aux mains des Ducs de Lorraine en 1570 après
l’extinction des Deux-Ponts-Bitche puis devient possession des Hanau-Lichtenberg en 1606
et fut détruit lors de la guerre de Trente ans.



Le château du Petit-Arnsberg
Le château est un fief de l'abbaye de Wissembourg dans les Vosges du Nord, détenu par la
famille de Wasigenstein. Il est mentionné pour la première fois en 1316.
C'est un château semi-troglodytique.
Le logis suit le tracé rocheux et il est protégé par un puissant mur bouclier.
Comme tous les châteaux des Vosges du Nord, c'est une ruine !



Le château du Wasigenstein
Le site est essentiellement connu comme un haut-lieu de la légende germanique du Waltharielied
au Xe siècle.
Le château, propriété domaniale (État) est classé Monument historique en 1898.
Sur le site s'élevaient au XIIIe siècle deux châteaux d'inégale importance étroitement dépendants
l'un de l'autre.
Au XIVe siècle, considéré comme un nid de brigands, le château est placé sous la tutelle d'Otton
d'Ochsenstein, bailli, et ce malgré les protestations de l'Abbaye de Wissembourg qui s'en
estimait propriétaire.
Vers 1420 la famille von Weitenmühlen possède le château.
Entre 1453 et 1464 ce sont les Eckprecht von Dürkheym qui sont investis du fief



Tête sculptée au Wasigenstein.



La maison des châteaux-forts est un musée.



Église catholique Saint-Martin (1804)



Église protestante (1787)
De style colombage maison alsacienne, très rare en Alsace !






Dans le village, le long de la route principale, il y a plusieurs fontaines d'eau.




Lien web (à compléter) :
CHEZ ANTHON
CHEVAL
WACHTFELS
COMMUNE OBERSTEINBACH


     

  Tous droits réservés 2015 - Bernard SCHMITT (Reichshoffen)