Bienvenue dans les communes du nouveau canton de Reichshoffen !
   
  PRESENTATION DE LA COMMUNE DE LAMPERTSLOCH
  ET LES ANCIENS SITES FORTIFIES : KASTELRING ET KELTENRING
  Email : mairie.lampertsloch@wanadoo.fr
  Maire de Durrenbach : Alfred Thalmann





LAMPERTSLOCH



Lampertsloch, village de l'Outre Forêt, est blotti au pied du massif du Hochwald.



En alsacien : Lampeschloch

Lampertsloch signifierait "Le creux des Lombards" ou "le creux de Lambert"
avec le terme allemand LOCH sigifiant "trou" ou "creux"
La forme de 1734, Vallis sancti Lamperti, laisse envisager le nom d'origine chrétienne
d'un lieu dédié à Saint Lambert. Dans ce cas le suffixe LOCH pourrait ne pas avoir de
rapport avec le trou, mais ressortir au latin "locus" LIEU et en particulier lieu sacré.
Source : Michel Paul Urban dans son livre "la Grande Encyclopédie d'Alsace"



SUPERFICIE - ALTITUDE


Le ban communal s'étale sur une superficie de 1 043 ha
Altitude minimum de 157 m à 511 m (le point culminant).


EVOLUTION DE LA POPULATION


En 1793, il y avait 362 habitants.
En 2012, la commune comptait 722 habitants.
Depuis mars 2015, ce village est rattaché au nouveau canton de Reichshoffen.



ARMOIRIES




Les armoiries de Lampertsloch se décrivent de la façon suivante :
"parti : au premier d'or à l'étoile de six rais d'azur en chef, au second d'azur plain"

Les armoiries du village de Lampersloch ont une nette ressemblance avec celle de
diffenbach-les-Woerth. Cette création d'armes indiquant les anciens seigneurs du village,
les "Puller de Hohenbourg", par interversion des émaux de leur blason.




HISTOIRE : D'ANCIENS SITES FORTIFIES DE L'AGE DU FER ...



Les premières traces d'occupation humaine datent de la période pré-historique avec les
enceintes fortifiées du Kastelring et du Keltenring.
Ces lieux séparés de Lampertsloch, sont les vestiges d'un système de remparts de pierre.


KASTELRING (enceinte préhistorique)
Le Kastelring (perché à 431m d'altitude) est une enceinte défensive fortifiée protohistorique.
Elle se trouve à proximité du Col de Wiep, un important carrefour connu de nos plus
lointains ancêtres
(voir carte IGN ci-dessous).
Le "Kastelring" site ”celtique”, et peut-être romain, formé d'une levée de terre, d'un amas
de rochers et d'un fossé. Il a sans doute servi de fortification et de refuge aux habitants
des environs.

Ce mur de forme elliptique de 100 et 400 m de coté dominait la région au dessus du village
de Lampertsloch. L'enceinte servit de refuge, puis de « carrière » pour les habitations
des villages alentours ! Actuellement on distingue encore un mur avec par endroits de
gros blocs grossièrement taillés. La partie la plus impressionnante se trouve au sud-ouest.
La zone est maintenant entièrement boisée.


Vue depuis le Soultzekopf (480 mètres d'altitude)


KELTENRING (enceinte Celte)
Situé entre le col du Pfaffenschlick et le Soultzerkopf.
Vestiges de l'époque celte, le Keltenring signifie enceinte des celtes, perdu dans la forêt,
à peine plus considérable que le Kastelring, reconnaissable à une petite levée de terre à
l'extrémité de l'éperon.




Le nom du village est évoqué pour la première fois en 1308 dans une énumération des
biens des Hanau-Lichtenberg. En 1337, une charte atteste l'existance de Lampertsloch
et son appartenance seigneuriale. Il s'agit d'un acte de vente dans lequel est stipulé
Jean Puller de Hohenburg
(les armoiries du village sont une ressemblance aux armes
des nobles de Hohenburg)
vend le village à Ludemann de Lichtenberg.
A l'extinction de la famille, en 1480, Lampertsloch échoit lors du partage des biens aux
Deux-Ponts-Bitche, puis en 1570 aux Hanau-Lichtenberg et finalement en 1736 aux
Hesse-Darmstadt.

Pechelbronn, lieu-dit du ban de Lampertsloch, rappelle la longue et belle histoire du
pétrole.
En 1498, il est fait allusion à la présence d'une source bitumineuse à Lampertsloch.

Le " Lampertslecher Roter " (vin rouge de Lampertsloch), cépage noble à la robe rouge
foncé apprécié par certaines personnalités dont le prince palatin, Christian de
Pfalz-Birkenfeld.



Garde vigne est une petite maison de 1737.


Seul témoin de ce passé viticole, le " Raabhiesel ", maisonnette garde vigne construite
en 1737. Au fil du temps, le " Raabhiesel " est devenu l'emblème et la fierté de la
commune, inspirant les randonneurs et les peintres.



Recherche de minerai de fer - fin du 19ème siècle, sondage, puits creusé sur une profondeur
de 10 mètres.


La "carrière d'ocre" ou de minerai de fer (Arzkutte), qui fut exploitée du 16e siècle au début du
20ème siècle. C'est une mine à ciel ouvert.

"s’Russegràb" ou tombe du soldat russe; datant de 1812-1813, elle conserve une part de
mystère... que les historiens n'ont pu élucider.

Lampertsloch a été l'une des premières communes de l'Outre-Forêt à se doter, en 1897,
d'un réseau d’adduction d'eau potable.


Merci d'apporter vos compléments d'informations.




Eglise paroissiale Tous-les-Saints, église luthérienne (simultaneum)

La paroisse protestante de Lampertsloch est citée dès 1506, mais après l'introduction de la Réforme
dans la seigneurie des Hanau-Lichtenberg, elle devient filiale de Preuschdorf.
Les catholiques devaient se rendre à Goersdorf pour assister aux offices jusqu'en 1763.
En 1865, on recense 218 protestants et 215 catholiques.
L'église est alors déclarée simultanée depuis 1763.

La première église construite vers la fin du XIIè siècle se trouvait en mauvais état et trop petite,
elle fut démolie en 1829 et reconstruite au même endroit et achevée en 1830.
La partie la plus ancienne est le clocher, accolé au choeur mais autrefois tour-porche depuis la fin
du moyen-âge.


LISTE DES MAIRES SUCCESSIFS DE LAMPERTSLOCH
2001 à 2008 Alfred Sturm
depuis 2008 Alfred Thalmann



LES HABITANTS


Les habitants de Lampertsloch sont appelés LAMPERTSLOCHOIS(ES).
(Difficile à prononcer !)


Ils sont également appelés :
« Lamperschlecher Schneckebeck » - « boucs à escargots »
En effet, une vieille légende nous rapporte que lors d'une période de famine qui touchait le
village, un habitant aurait réussi à survivre en se nourissant d'escargots.



PHOTOS












Pompe à balancier d'un puits de pétrole, route de Pechelbronn.






Marché du terroir de Lampertsloch
Tous les seconds samedis du mois, de 8h à 14h.
Lieu : Place du Tilleul - Lampertsloch



Davantage d'informations dans ce livre !





Liens webs (à compléter) :
HARMONIE
Facebook "I LOVE LAMPERTSLOCH"
Facebook ACN
Table Italie
GITE



     

  Tous droits réservés 2015 - Bernard SCHMITT (Reichshoffen)