Bienvenue dans les communes du nouveau canton de Reichshoffen !
   
  PRESENTATION DE LA COMMUNE DE HEGENEY
  Email : mairie.hegeney@orange.fr
   
  Maire de Laubach : M. Roger ISEL





Plan d'Hegeney en 1901.



HEGENEY


En alsacien : Hajenei
Formes anciennes : Heconheim, Aginoni villa, Heckenheim, Hegene

Hegeney pourrait signifier : "Le lieu impénétrable"
Selon les explications de M. Michel Paul Urban

Autre variante :
La première mention intéressante apparaît en 742 dans une charte mentionnant un don à
l’abbaye de Wissembourg, de quatre fermes à HECONHEIM. Ce toponyme d’origine franque
signifie « domicile dans le bois clos ».



SUPERFICIE - ALTITUDE


Le ban communal s'étale sur une superficie de 176 ha
Altitude minimum de 165 mètres et un maximum de 209 mètres.



EVOLUTION DE LA POPULATION


En 1793, il y avait 238 habitants.
En 2012, la commune comptait 393 habitants.
Depuis mars 2015, ce village est rattaché au nouveau canton de Reichshoffen.



ARMOIRIES




Les armoiries de Hegeney se décrivent de la façon suivante :
Parti : au premier mi-parti de gueules à l'aigle bicéphale d'argent, au second d'azur à la
fleur de lys d'or

Les armoiries de HEGENEY rappellent cette appartenance successive Royaume et Empire.
La partie de gauche, rappelle le village d’Empire
et la partie de droite, symbolise le village Royal.



HISTORIQUE




La première trace archéologique du site de Hegeney est une grande hache pesant 545
grammes et datant de l'âge du bronze (1800-750 av. J-C). Trouvée sur le ban de la commune,
elle est exposée au musée de Haguenau.



Découverte d'une hache datant de l'âge de Bronze.



Les fouilles dans la ZAC d'Hégeney ont permis la découverte d’un four de tuilier
gallo-romain en 2013.


Les fondations du four sont conservées : la structure de chauffe se présente selon un plan
rectangulaire. Un canal central, prolongation d’un alandier, distribue la chaleur dans des conduits
perpendiculaires, séparés par des arcs supportant la sole et le laboratoire.
L’ensemble est construit en usant de terres cuites architecturales (tegulae, imbrices, tubuli,
briques de pilettes d’hypocaustes).
(Responsable d’opération : Brahim M’Barek).


Des restes de structures et des monnaies romaines des IIe et IIIe siècles ont été découvertes
au lieu-dit Wasserrut, près de la route romaine qui reliait Morsbronn à Laubach.

L'abbaye de Wissembourg fondée autour de 660 jouit de la faveur des rois mérovingiens et
reçoit des donations dans de nombreuses localités. En 742, le duc Luitfrid Ier d'Alsace, fait
don à cette abbaye de quatre fermes à Heconheim (Hegeney). En 786, le site apparaît sous
le vocable Aginoni Villa (la ferme d'Aginon).

En 1147 et 1158, le village est mentionné lors d’une donation de l’empereur Frédéric
Barberousse de Hohenstaufen à l’abbaye de Neubourg sous le nom de HECKENHEIM.

En 1280, avec la constitution de la Reichsvogtei (Grand Bailliage impérial) de Haguenau,
la communauté de Heckenheim devient village impérial dépendant, avec le village voisin de
Eschbach, de la prévôté de Forstheim.

Vendredi 11 août 1368, la ville de Haguenau fait confisquer les chevaux et le bétail des
habitants du village.

Lors de la guerre de 30 Ans, en 1632, le village fut incendié et pillé par les troupes suédoises.
Après 1648 et la fin de la guerre de Trente Ans, la mainmise française s'affirme progressivement
sur le Grand Bailliage. Le village impérial de Hegeney avec tout le Grand Bailliage est donné en
fief au duc de Mazarin (à ne pas confondre avec le cardinal de Mazarin dont il épouse la nièce
et hérite le titre ainsi que la fortune). Par la suite, le village royal de Hegeney appartiendra aux
héritiers du duc jusqu'à la Révolution de 1789.





La période la plus tragique fut la 2ème guerre mondiale. En mai 1940, des victimes militaires
tombent sur le ban communal. Ce sont surtout les combats de la Libération qui ont éprouvé
durement le village ; à partir du 20 novembre 1944 et pendant quatre mois, est dans la zone
de front et va être libéré deux fois : d’abord le 10 décembre 1944 par les Américains qui se
replient le 20 janvier 1945 sur la Moder et l’abandonne, il est ainsi réoccupé par les Nazis dès
le 22 janvier, puis le 17 mars 1945 intervient la libération définitive par la 7ième armée US.
Pendant cette période, les bombardements par l’artillerie et l’aviation ont détruit le village à 75 %,
mais surtout ont fait 5 victimes civiles directes et 4 victimes indirectes par épidémie due aux
conditions de vie déplorables. Par ailleurs 9 jeunes gens de Hégeney meurent sous l’uniforme.


EXTRAIT HISTORIQUE A TELECHARGER



LES HABITANTS


Les habitants de Hegeney sont appelés HEGENOIS(ES).
Les Hégenois se prénomment les "HEJENAYER Fecks"


Egalement surnommés d'Füchs (les renards)


PHOTOS




L'église Sainte Marguerite date de 1769.

Le buffet d'orgue ne comprend plus d'instrument, disparu vers 1916. L'orgue a été installé
dans l'église avant 1855, date d'une restauration et il a été attribué par P. Meyer-Siat au
facteur d'orgue Johann Jacob Moeller, par comparaison avec les buffets de Berstheim,
de Mitschdorf et du positif de l'orgue disparu de l'église Saint-Jean de Wissembourg,
daté de 1831. Il n'y a actuellement à Hegeney qu'un harmonium.

Les fenêtres datent de 1949 et ont été parmi les premières œuvres de maître artisan
Tristan Ruhlmann.



Fontaine publique sur la place du village. À l'origine, l'eau était amenée sur une distance de 350
mètres, le long de l'actuelle rue du Verger, à l'aide de troncs d'arbres évidés.



Sculpture « tête de lion » trouvée en lisière de l'ancienne route romaine qui menait de Morsbronn
à Laubach, elle proviendrait de l'ancienne villa Aginoni. Elle est insérée dans un mur de la
grange sise 8, rue du Verger (Hintergasse).



L'église en 1906



Ecole en 1906








Liens webs
:
HEGENEY RESTO BELLE-VUE
FOOT HEGENEY
PERISCOLAIRE FACEBOOK



     

  Tous droits réservés 2015 - Bernard SCHMITT (Reichshoffen)