Bienvenue dans les communes du nouveau canton de Reichshoffen !
   
  PRESENTATION DE LA COMMUNE DE FORSTHEIM
  Email : mairie-forstheim@orange.fr
   
  Maire de Forstheim : Guillaume Peter





FORSTHEIM



Vers 1919.


En alsacien : Forschem


Forstheim signifie : "L'habitat de la forêt royale"
Le radical Forst, par l'intermédiaire du germanique Forest "Forêt relevant de la cour de la
justice du roi". il est tiré du latin tardif FORESTIS (silva) pour désigner une forêt royale,
dans laquelle il était interdit de déboiser et de chasser.
Source Michel Paul Urban



SUPERFICIE - ALTITUDE


Le ban communal s'étale sur une superficie de 505 ha
Altitude minimum de 174 mètres et un maximum de 246 mètres.
Altitude moyenne 225 mètres (Mairie).



EVOLUTION DE LA POPULATION


En 1793, il y avait 474 habitants. En 1831, la population la plus importante avec 755 habitants.
En 2012, la commune comptait 574 habitants.
Depuis mars 2015, ce village est rattaché au nouveau canton de Reichshoffen.



ARMOIRIES




Les armoiries de Forsteim se décrivent de la façon suivante :
De sinople à un chevron d'argent accompagné de trois tours du même, (ouvertes et
ajourées de sable).


Peut-être les 3 tours représentent les forteresses des 3 nobles qui ont possédé le village,
à savoir le Duc de Lorraine et leur château, les Hohenfels (et leur château) et la ville fortifiée de
Haguenau !? A confirmer !



HISTORIQUE






Forstheim fut une propriété des ducs de Lorraine à partir de 1047.

Eschbach, village impérial, avait un primissariat et était paroisse de Forstheim et de Laubach.
Forstheim et Ettendorf étaient tous deux deux villages de l'empire, et inféodés à la seigneurie de
Hohenfels
qui appartenait aux nobles d'Ettendorf; ils furent unis, après l'extinction de cette famille,
à la préfecture de Haguenau.
Le duc Charles de Lorraine avait vendu, en 1399, le domaine direct de Forstheim à l'église de
Strasbourg. L'abbaye de Neubourg obtint la cure d'Ettendorf, en 1327, de la libéralité de Louis
et Hanneman de Lichtenberg, et , en la même année, l'évêque Jean lui en incorpora les revenus.


Un acte daté de 1440, mentionne la paroisse catholique de Mertzwiller apparaissant comme
église-mère de Griesbach, de Forstheim et de Gundershoffen.
Comme aux alentours, le village garde sa religion suivant le principe « Tel seigneur, telle
confession » !

Le village fit partie de la prévôté de Haguenau au XVIe siècle et fut intégré au Royaume
de France par le traité de Westphalie en 1648.


Le village dépendait de la paroisse d'Eschbach jusqu'à la Révolution française.
En 1789, Forstheim passe au royaume de France.


En 2015, Finales nationales des Olympiades des métiers.
Kévin Oster, de Forstheim, capitaine de l'équipe d'Alsace a décroché l’or en fraisage.
Il est qualifié pour la finale internationale qui aura lieu en août 2015 au Brésil.



L'église Saint-Nicolas y fut pourtant construite dès 1752 et le presbytère vers 1821.


Extraits historiques à télécharger



LES HABITANTS


Les habitants de Forstheim sont appelés FORSTHEIMOIS(ES).



PHOTOS




Le lotissement de Forstheim.



La musique Saint Nicolas.






Le plan de Forstheim en 1901.
L'agglomération de Forstheim s'étend le long d'une seule et longue rue, la Rue Principale, avec
une ou deux très courtes rues transversales.
Les fermes sont construites le long de cette artère, la plupart avec un mur-pignon sur la rue.

Après la destruction d'un village, les habitations se re-construisaient de façon logique sur un axe
principal, les maisons étaient collées les unes aux autres, et derrière chaque maison, il y a
une place pour un petit jardin.



Eglise catholique Saint Nicolas, début de construction à partir de 1752
La nef de l'église date de 1752 ; la croix de cimetière porte la date 1761 et les autels
secondaires celle de 1765. Une porte latérale à crossettes, aux épaisses moulures, est
très semblable à des chambranles rencontrés à Biblisheim (église remployant des
vestiges de l'abbaye de Biblisheim).



Dans l'église catholique, un vitrail avec Jeanne d'Arc.



Un puits ancien dans le centre du village.



Vue de la commune de Forstheim.



L'ancienne école primaire devenue logement d'habitation.



Forstheim Sud : le stade de football et quelques habitations à proximité de Laubach.



Une ancienne balance dans un jardin (Forstheim Sud)





Liens webs (à compléter) :
Musique Saint Nicolas
Site officiel de la Commune
http://www.pk-concept.fr/
Sandrine
Musique
Kaiser Rénovation
http://www.lerley.fr/



     

  Tous droits réservés 2015 - Bernard SCHMITT (Reichshoffen)