Bienvenue dans la commune de ENGWILLER !
  L'HISTOIRE DE ENGWILLER
  Photos 1
  Mairie, 14 rue Principale, 67350 Engwiller Tél. 03 88 90 31 68 - Fax 03 88 90 43 36
Maire : Robert FRICKER - Email :
mairie.engwiller@wanadoo.fr ou mairie@engwiller.fr
  Photos 2
  Situation géographie : Petit village situé sur une colline des Vosges du Nord.



Engwiller, "un bastion" des traditions alsaciennes ...


Localisation de Engwiller sur la carte de CASINI, datant de 1815.



HISTOIRE


Les armoiries de Engwiller



Les armoiries d'Engwiller
De sable, chef d'or à trois coquilles de gueules.

Symbolique :
Les Coquilles signifient : croisade, pèlerinage, paroisse catholique ... trinité de Dieu
c'est un symbole catholique, mais pour Engwiller ce symbole ne correspond pas
à cette commune protestante.
La Couleur sable (noire) signifie : humilité.

Le recensement d'Hozier du blason du village mentionne le nom de JUNWEILLER pour le
village de ENGWILLER.

Les armoiries d'un chevalier de la Table Ronde, nommé Gornain, sont identiques à
celles d'Engwiller.
Armoiries du Chevalier GORNAIN
GORNAIN est un prénom masculin médiéval.
Dans la littérature au XIIe siècle, Arthur institua la confrérie des meilleurs chevaliers
du monde :
les chevaliers de la Table ronde.
Gornain était un de ces chevaliers hardi avec la force de Michel (l'archange Michel).
Sa devise : "Au pis aller" (il en sera quitte pour une amende)
le Plus grand mal que puisse en résulter de quelque chose !

Les trois coquilles du blason du chevalier GORNAIN, indiquent qu'il a
participé aux croisades.
Peut-on y faire un rapprochement avec Engwiller ou est-ce un simple hasard ?

Difficile de trouver des traces de similitude entre Engwiller et ce chevalier.
Est-ce dans la précipitation que ces armes ont été attribuées à ce village ?
(En héraldique, souvent la bande en chef est attribuée à un chevalier,
en l'occurrence les armes d'Engwiller proviennent sûrement d'un chevalier).

Il me semble que ses armes ont été attribué à la sauvette à la commune d'Engwiller.

Elles signifient pourtant humilité, noblesse de chevalier, vertu, passion pour la chrétienneté ...
Pourtant, ces vertus pourraient encore qualifier, de nos jours, les habitants de Engwiller.

(Copyright SCHMITT Bernard)



Deuxième blason adopté par Engwiller (selon une borne du village)


SIGNIFICATION DU NOM "ENGWILLER"
La signification du nom Engwiller provient probablement d'un personnage appelé ENGO.
ENGWILLER = LA FERME D'ENGO !
En Allemand "eng" signifie étroit, peu spacieux ce qui donnerai comme interprétation
"la ferme peu spacieuse" !
Cette petitesse est toujours d'actualité de nos jours.


Quelques surnoms des villageois :
Les habitants d'Engwiller sont aussi appelés BÜRE (paysans),
DICKÖPF (têtes carrées, gens têtus),




GENERALITES
Population 440 habitants, altitude 210 mètres,
superficie 374 ha dont 22% sont de propriété communale,
village de la seigneurie de Lichtenberg, très belles maisons à colombages.

Jumelé depuis 1977 avec la commune d'Echauffour.



Robert FRICKER Maire d'ENGWILLER (entame son 5ème mandat en 2008)





Vue aérienne sur le village - Photo de l'hebdomadaire l'Ami hebdo.


UN PEU D'HISTOIRE

Quelques extraits historiques

Engwiller, possession des seigneurs d'Ettendorf, passa en 1480 aux Hanau-Lichtenberg,
prévôté de Pfaffenhoffen. Après l'extension de la famille des Hanau-Lichtenberg.
En 1736, Engwiller fut l'objet de disputes entre les Hesse-Darmstadt et la comtesse
de Nassau-Ottweiler a qui le Conseil souverain attribua le village et qui le garda jusqu'à
la révolution. La réforme protestante est prêchée par Luther en 1517, elle trouve
d'importants échos en Alsace, c'est surtout le nord de l'Alsace qui passe au
protestantisme, tel que le village d'Engwiller, la réforme protestante y fut introduite
en 1570. En 1871, on y comptait 561 protestants (soit 100% de la population).
Le recensement de 1962 indiquait 347 protestants (soit 95%) et 16 catholiques et 2 divers.


En 1350, les "Lichtenberger Lehnsbücher" indiquent que Diemar Bogener de Haguenau
a cédé une engagère comprenant des droits dans le village d'Engwiller. Ceux-ci ont passé
en 1322, aux mains de Diemar Bogener le Vieux ; auparavant se trouvaient en possession
de Heintz Mül et de Truttmann de Schweighouse.

Au 15ème siècle, Uhrwiller à permis aux habitants d'Engwiller de faire paître leur bétail
dans une partie se don finage (non utilisé) suite à une épidémie. A cette époque,
une rivalité opposait les exploitants d'Uhrwiller à ceux d'Engwiller
(des plaintes étaient courament enregistrées).


Engwiller, le village au début du 20ème siècle.





Engwiller a un des plus anciens gisements miniers attestés dans le Nord de l'Alsace
(est mentionné dans le livre de Philippe Frédéric de Dietrich publié en 1786)
En 1699, les paysans d'Engwiller incendient deux maisons de mineurs, souvent les
mineurs sont systématiquement exclus des agglomérations et sont obligés d'habiter
dans des huttes près des minières.
Pour des raisons ignorées (superstition ou mauvaise réputation ?), les mineurs sont
très difficilement intégrés dans les communautés villageoises.

A Engwiller, la dîme sur le trèfle (Kleezehend) est instaurée en 1772.



Deux fillettes de la commune, de nos jours se sont
les ainées du village !




Liens Web :
Fait partie de la
communauté de communes du Val de Moder
http://www.amdfe.fr/
Agritrans
Salle des fêtes






La Mairie dans son aspect actuel.





























 

 

  Tous droits réservés 2007 - Bernard SCHMITT (Reichshoffen)