Bienvenue dans toutes les communes du canton de Reichshoffen !
 

"Site Internet" pour trouver des informations historiques

  TOUT SUR LE NOUVEAU CANTON DE REICHSHOFFEN
   
   
   




Un bon baiser de Gumbrechtshoffen et de tout le canton !


QUELQUES POINTS DE REPERES


CANTON DE REICHSHOFFEN :
43 communes
(au moins 67 avec les villages fusionnés, les annexes et les lieux-dits),
50 404 habitants
(on pourrait remplir un grand stade de foot), point le plus bas 146 m,
le plus haut 581 m, une surface de 41 607 ha.
2 870 demandeurs d'emplois, 756 bénéficaires du RSA, 11 358 emplois, 9 musées, 1 parc
d'attractions (Didiland) ...
Le canton compte 14 ruines de châteaux forts, plus deux entièrement disparues à Goersdorf
et Reichshoffen, 5 communes anciennement fortifiées par des remparts (Reichshoffen,
Pfaffenhoffen, Oberbronn, Woerth et Goersdorf) et 8 châteaux de plaine qui sont
actuellement des résidences habitables, un ancien couvent voire plus ... et une abbaye ...
3 centres culturels ... 15 synagogues ...

5 communes, BITSCHHOFFEN, KINDWILLER, LA WALCK, MERTZWILLER, DURRENBACH
ont une situation financière plus qu'honorable.
4 communes, WINDSTEIN-JAEGERTHAL, LOBSANN, OBERSTEINBACH, WOERTH sont
en bonne santé financière.

Politiquement : traditionnellement à Droite mais ces dernières années un fort pourcentage
pour le Front National !
(Pas cool !)
"Il est plus facile de rejeter nos voisins étrangers que de les accepter dans leur
différence"
, c'est le chemin de la facilité pour une société qui rejette de plus en
plus son fondement chrétien qui consiste à aimer son prochain ! (Bernard SCHMITT)



SUPERFICIE


416,07 km2


EVOLUTION DE LA POPULATION DU CANTON


20 113 habitants en 1900
26 509 habitants en 1982
27 003 habitants en 1999
27 629 habitants en 2003
28 509 habitants en 2006
50 404 habitants en 2015 (nouveau canton) dont 938 résidences secondaires,
et 14 communes avec plus de 1 000 habitants.


SITUATION GEOGRAPHIQUE


Le territoire du canton de Reichshoffen se trouve au Nord-Est de l'arrondissement de Haguenau,
entre les cantons de Bouxwiller et Ingwiller au Sud et à l'Est le canton de Wissembourg, le
département de la Moselle à l'Ouest et au Nord la frontière allemande.




HISTORIQUE


Le canton de Niederbronn a été fondée le 4 mars 1790 au cours de l'installation des Départements
faisant partie du "secteur Wissembourg" à l'époque.
Avec la fondation des Arrondissements le 17 février 1800 - le canton de Niederbronn fait partie de
l'Arrondissement de Wissembourg de l'époque et a à nouveau été coupé.
A cette époque, il comprenait en plus les communes (soit un total de 30 communes) de :
Eberbach, Eschbach, Fortsheim, Froeschwiller, Langensoultzbach, Laubach, Mattstall,
Morsbronn, Nehwiller, Oberdorf-Spachbach, Woerth, lesquelles ont fait partie en 1802 du canton
de Woerth (créé plus récemment).
En 1859, il y eu un échange de trois annexes entre les communes de Windstein, de
Langensoultzbach et de Nehwiller.
Le canton de Niederbronn figure régulièrement parmi les plus pauvres du département du
Bas-Rhin durant la période de 1814 à 1860.
On y signale la mendicité, celle des gens venus de l’extérieur de la contrée à laquelle s’ajoute,
quand les fléaux s’abattent, la mendicité locale. On y remarque l’exode des populations,
les uns fuyant la région sinistrée, les autres venant d’endroits plus atteints.
Y sévit aussi le brigandage, organisé parfois pour le pillage des maisons où l’on suppose
des réserves, ou pour la contrebande du grain avec les pays limitrophes.
De 1871 à 1919, il n'y a pas eu d'autre subdivision "dans les environs de Wissembourg".
Le canton de Niederbronn fait partie depuis le 28 juin 1919 de l'Arrondissement de Haguenau
nouvellement créé.
Puis vers les années 1970, le territoire s'est agrandi, à la suite de la fusion de
Nehwiller-lès-Woerth avec Reichshoffen et de Eberbach avec Gundershoffen.
Depuis 2016, le grand canton de Reichshoffen regroupe 43 communes et fait disparaître
les cantons de Niederbronn et Woerth.



LES HABITANTS




Plus de 50 000 habitants dans le nouveau canton de Reichshoffen.
Les habitants sont appelés par le nom de commune suivi de "OIS", exemple ceux de Niederbronn
les Niederbronnois(es).



LES RICHESSES



Venez découvrir le nouveau canton de Reichshoffen en Alsace du Nord !

Avec le redécoupage en 2015, les communes depuis Lembach et celles limitrophes avec la
frontière allemande enrichissent la partie Nature et historique avec les anciens châteaux forts de
montagne !
A l'Ouest le territoire de Woerth renforce la partie historique de 1870 !
Au Sud c'est la richesse culturelle de la région de Pfaffenhoffen !



Papillon l'Ensanglanté dans la région de Niederbronn-Reichshoffen.
(Photo extraite d'un catalogue PRVdN)

Nom latin : Lythria purpuraria (Linnaeus, 1758)
Famille : Geometridae > Larentiinae
Nocturne (Hétérocère)
Ailes jaunes


Dambach-Neunhoffen : connues pour ses ruines de 4 châteaux (Hohenfels, Schoeneck,
Wineck, Wittschloessel) et ses casemates, Neunhoffen est la seule église du canton avec un
clocher séparé de l'édifice religieux.

Windstein-Jaegerhal : Ruines de 2 châteaux (ancien et nouveau Windstein), Jaegerthal :
ruines d'une vieille forge datant du 17ème siècle, comprend l'une des premières chapelles du
Bas-Rhin, un château privé "De Dietrich". C'est l'unique village des Vosges du Nord sans
éclairage public !

Niederbronn : est célèbre pour ses bains thermaux, son musée archéologique, sans oublier
l'usine anciennement De Dietrich et l'unique Casino en Alsace du Nord.
Le point le plus culminant du nouveau canton, 581 mètres. Château de la Wasenbourg.

Reichshoffen se fait remarquer ses vestiges médiévaux, son château privé "De Dietrich",
son musée du fer et ses vieux remparts, c'est la ville la plus peuplée du canton, sans oublier
son usine ferroviaire (fabrication du TGV et des autorails X73500, AGC, REGIOLIS derniers
modèles de la SNCF) ...
Le plus haut clocher d'église d'Alsace du Nord avec 72 mètres (hors mis la cathédrale de
Strasbourg).
Unique paroisse protestante du canton dont le bâtiment n’est pas une église traditionnelle !
Nehwiller est la commune la plus élevée de l'arrondissement de Haguenau.

Gundershoffen et son passé romain très riche, découverte d'un sanctuaire gallo-romain l'un
des plus intéresants en Alsace.

Gumbrechtshoffen importantes découvertes de la période gallo-romaine, un village en pleine
croissance ...

Oberbronn : couvent, ancien château de renaissance, village typiquement alsacien situé sur
le relief des Vosges du Nord, l'un des plus beau village du canton !

Zinswiller, petit village aux multiples facettes, industrie, commerces, agriculture ... et
un peu d'écologie !

Uttenhoffen, autrefois le village le plus riche de la seigneurie d'Oberbronn, brille par sa
petitesse et la plus petite église d'Alsace.

Rothbach est connu pour ses carrières de grès des Vosges, son grès est utilisé pour la
restauration de la cathédrale de Strasbourg.

Le village d'
Offwiller est remarqué par son musée "maison du village" et le fameux lancé du
"SCHIEWESCHLAWE". Village entouré de châtaigniers.

Engwiller, un des plus anciens gisements miniers attestés dans le Nord de l'Alsace, son
folklore alsacien lui donne une bonne renommée.

Uhrwiller un village agricole pleins de traditions alsaciennes ...

Mietesheim c'est la plus ancienne mention écrite du canton (en 742), connu pour la Bataille
de Gundershofen-Mietesheim du 26-27 novembre 1793, se révélait pour son jus de pomme
et aujourd'hui encore son raifort, l'une des rares communes non traversée par un cours d'eau.

Kindwiller ses mines exploitées par "De Dietrich", un vieil itinéraire gallo-romain passait
par Kindwiller, un village reposant.

Bitschhoffen, célèbre pour ses coiffes alsaciennes en tissu écossais.

Mertzwiller, son industrie de chauffage et sa croissance démographique le caractérisent.

La Walck, l'un des 5 villages du Bas-Rhin sans édifice religieux, connu pour son industrie
à chaussures. Le plus petit ban communal du canton de Reichshoffen.
En 2016, est devenue une seule commune "
VAL DE MODER" avec Uberach et Pfaffenhoffen.

Uberach, avec sa bière artisanale et ... son conseiller général issu d'un tout petit village !.
En 2016, est devenue une seule commune "
VAL DE MODER" avec La Walck et Pfaffenhoffen.

Biblisheim, village d'une ancienne abbaye de femmes avec Walbourg c'est les seules
communes du canton laissant un témoignage de la sorte.

Dieffenbach, ancienne carrière d'argile

Durrenbach, village d’ouvriers-paysans vivait autrefois au rythme des saisons et de la
production de l’or noir ! Le village est épargné par la bataille de Woerth en 1870.

Eschbach, La construction de l'église paroissiale à pris 33 ans !

Forstheim, village nature, "Zéro pesticide" !


Eglise de Forstheim

Froeschwiller - Elsasshausen, église protestante et son château uniques ! La mémoire de 1870.

Goersdorf, ancien village protégé par un mur d'enceinte avec 2 portes d'entrées et un château.

Gunstett, village avec un verger conservateur unique de poires

Hegeney, ancien lieu occupé par les romains

Kutzenhausen, le lieu d'une ancienne cour très importante à l'époque. Musée Maison rurale.
Unique en Alsace : le presbytère est commun pour le pasteur et le curé catholique.

Lampertsloch, les anciennes enceintes fortifiées du Kastelring et du Keltenring de l'époque
de la préhistoire.

Langensoultzbach, site d'un ancien temple gallo-romain (musée), une synagogue disparue.

Laubach, de nos jours un village paisible !

Lembach, la plus vaste commune du nouveau canton de Reichshoffen.
Châteaux de Fleckenstein et Froensbourg.

Lobsann, ses mines de pétrole et d'asphalte étaient déjà connues au moyen âge
Château ancienne propriété des Von Stichaner, ancien couvent.

Merkwiller, Pechelbronn, Hoelschloch, la mémoire du pétrole (Musée), source eau chaude

Morsbronn, deuxième cité thermale du canton, "Didiland" l'unique parc d'attractions du canton !

Niedermodern, et son vignoble du début du XXème siècle

Niedersteinbach, Château du Wasigenstein, le plus petit village du nouveau canton.

Oberdorf, un lavoir muni d'un système à treuil tel qu'à Gunstett !

Obersteinbach, le village aux multiples fontaines, musée Maison des châteaux.
Châteaux de la Lutzenhardt et Petit Arnsbourg.

Pfaffenhoffen, musée de l'imagerie, cité fortifiée au XVème siècle.
En 2016, est devenue une seule commune "
VAL DE MODER" avec La Walck et Uberach.

Preuschdorf, l'église simultanée dans ce village, une fois utilisée par les protestants puis
par les catholiques de façon alternative.

Walbourg, l'unique commune du nouveau canton ayant une église abbatiale. Le point le plus
bas du canton.

Wingen, avec ses vestiges celtiques en forêt et Château Hohenbourg.

Woerth, la mémoire de la triste bataille du 6 août 1870 (musée, monuments, parcours).
Ancienne cité médiévale fortifiée avec un château.


     

  Tous droits réservés 2015 - Bernard SCHMITT (Reichshoffen)